Apple achèterait un cinquième fabricant de mémoire Flash

Apple achèterait un cinquième fabricant de mémoire Flash

first_imgApple achèterait un cinquième fabricant de mémoire FlashLa firme américaine s’apprêterait à acheter une société israélienne spécialisée dans le stockage Flash. Ce serait la cinquième acquisition de ce genre pour Apple.La société Anobit est spécialisée dans la mémoire Flash, plus précisément dans l’optimisation des performances et de la durée de vie de celles-ci. Un domaine qui intéresse tour particulièrement Apple, qui reste avec ses iPod, iPhone et autres iPad l’un des plus gros consommateurs de mémoire Flash. L’américain pourrait donc racheter l’entreprise et ses technologies dans les prochaines semaines.À lire aussiiPad Air 2 et iPad Mini 3 : que faut-il savoir des nouvelles tablettes dévoilées par Apple ?Et la Pomme serait prête à mettre la main au portefeuille puisque le site TechCrunch croît savoir que la transaction pourrait s’élever entre 400 et 500 millions de dollars. Quel est le procédé ou la stratégie si innovante qu’Apple serait prête à mettre autant d’argent sur la table? Principalement, ce sont des brevets en matière de technologie de stockage Flash qui l’intéressent, et Anobit en a déposé plus de 90 à ce sujet.Tous ces documents sont relatifs à une technique, développée par l’entreprise israélienne, permettant d’augmenter significativement la puissance et la durée de vie de cette mémoire. Anobit serait en mesure de palier au manque de puissance en multipliant par 20 le nombre de cycles de lecture/écriture. De quoi retrouver l’efficacité du disque dur physique.Aussi, ce serait la cinquième acquisition du genre pour Apple. L’entreprise cherche à contrôler une large partie du marché de la mémoire Flash, composant indispensable et stratégique dans ces gammes de produits nomades. Elle ralentit ainsi ses concurrents en terme de production et peut négocier des prix plus bas avec les fournisseurs. Une telle avance technologique sur ce marché de la mémoire lui permettrait de licencier ses propres composants et d’empocher un nouveau revenu confortable de la part de ses plus grands rivaux historiques. Le 18 décembre 2011 à 21:00 • Maxime Lambertlast_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *