Archive : 上海夜网Estrella

La latéralité du cerveau des abeilles prouvée par une expérience

first_imgLa latéralité du cerveau des abeilles prouvée par une expériencePubliant ses travaux dans Scientific Reports, une équipe internationale a mis en évidence expérimentalement, chez l’abeille, une latéralisation du cerveau : chaque côté contrôle certaines fonctions, tout comme chez l’homme.Avec un peu moins d’un million de neurones, le cerveau des abeilles est bien différent du nôtre, qui en compte des dizaines de milliards. Cependant, un point commun vient d’être mis en évidence par des scientifiques de l’University of New England (Australie), de l’Université de Trente (Italie) et de l’Institut Konrad Lorenz (Autriche) : la latéralité.À lire aussiLe mariage aiderait à prévenir les risques de démence, mais pourquoi ?Le cerveau humain est divisé en côté droit – qui contrôle la moitié gauche du corps – et côté gauche -qui contrôle la moitié droite du corps. Or, un phénomène similaire semble exister chez l’abeille. Pour le découvrir, les chercheurs ont enlevé l’antenne droite ou gauche de quelques-uns de ces insectes, puis observé leur comportement social.Les individus ayant conservé l’antenne droite se sont montrés plus rapides à reconnaître les congénères de leur ruche, exhibaient leur langue – prémisse du nourrissage social de congénères affamés – et repoussaient normalement les envahisseurs. En revanche, les abeilles dotées uniquement d’une antenne gauche peinaient à distinguer leurs ennemis de leurs amis – qu’elles ne voulaient d’ailleurs pas nourrir.Ceci montre, selon les auteurs, que le cerveau de l’abeille, comme le nôtre, présente une latéralité. Les chercheurs pensent également que l’antenne droite pourrait contrôler un autre comportement complexe des abeilles : leur fameuse “danse frétillante”, par laquelle un individu peut indiquer à ses congénères la localisation d’une source de nourriture.Le 30 juin 2013 à 18:19 • Maxime Lambertlast_img read more